Domaine de Rapatel

Domaine de Rapatel

Domaine de Rapatel

Producteurs : Isabelle et Tanguy de Rosanbo

Culture : châtaignes

Situation géographique : 24550 Villefranche du Périgord

Distance de la boutique : 38 km

Produits vendus à la boutique : farine de châtaignes, crème de marrons, confiture de châtaigne, méli-mélo châtaigne coing et châtaigne prune, purée de châtaignes, gaspacho, velouté de châtaigne, cookie, sablé à la farine de châtaigne, tuile aux amandes à la farine de châtaigne, tiramisu à la crème de marron, fondant au chocolat et châtaigne, pâtes à la farine de châtaigne.

Le Domaine de RAPATEL se situe à environ 5km de Villefranche du Périgord et couvre 34 hectares dont 6.5 en vergers de châtaigniers.

Une châtaigneraie dite traditionnelle âgée d’une cinquantaine d’années et un verger plus récent, de variété “Marigoule” aujourd’hui âgés de 25 ans.

Depuis toujours la châtaigne a nourri les Hommes !
Reconnue puis délaissée, la CHATAIGNE se retrouve dans notre alimentation moderne.

Traditionnelle compagne de la dinde de Noël, elle cache sous sa rude écorce une chair fondante, riche en minéraux, idéale pour rester en forme !

La farine de châtaigne naturellement  sans gluten (allergène) convient aussi bien aux gourmands qu’aux intolérants au gluten.

Châtaigne ou marron?

Tout le monde se pose la même question : s’agit-il ou non du même fruit, donné par le même arbre?

Depuis au moins le Moyen Age, le marron est le nom d’une variété de châtaigne particulièrement grosse, renommée et commercialisée, cultivée sans doute à l’origine en Italie du Nord.

Ce sont les romains qui ont apportés la châtaigne lors de leur périple en Gaulle.

Les châtaignes comme les marrons sont donc tous deux fruits du châtaignier, castanea sativa. Dans chaque bogue (ce qui pique !) il y a 3 fruits et si quand vous coupez le fruit vous trouvez une petite peau qu’il faut enlever car amère vous avez une châtaigne. Le marron lui n’a pas cette peau et est plus facile a transformé car il reste entier à la cuisson. c’est pour cela qu’on dit “un marron glacé “.

Les premières conviennent aux farces et purée. Les seconds aux garnitures et confiseries.

Quant aux fruits du marronnier d’Inde, appelés eux aussi marrons, ils ne sont pas comestibles.

Des marrons grillés en passant par la confiture ou la crème de marrons, les châtaignes se dégustent de mille et une façons.

Plus riche en vitamines et minéraux que les autres féculents le marron peut être consommé plusieurs fois par semaine.

100g de châtaignes apportent 15% des apports recommandés en magnésium. Une portion de purée de marrons (250 g) apporte 112 mg de magnésium, soit 25% des apports recommandés.

Les châtaignes constituent une excellente source de calcium pour les enfants en les associant aux laitages.

180Cal/100g

Le moulin et la farine

Avant la récolte, l’herbe sous les vergers de châtaigniers a été tondue. Le ramassage des châtaignes en sera facilité. La récolte commence dès le mois de septembre et peut durer jusqu’en novembre.

Au Domaine de Rapatel les fruits sont ramassés au filet ou à la machine.

Les châtaignes sont ensuite lavées, triées et divisées en deux lots :

– les plus petites seront séchées dans un séchoir à châtaigne pour devenir des “châtaignons”, aussi durs que des petits cailloux.

– les autres serviront à la confection des confitures et autres potages.

Une fois les châtaignes séchées, Tanguy et Isabelle les trient à la main pour ne garder que les meilleures.

Les châtaignons seront ensuite moulus grâce au moulin sévenol présent sur place et toujours en activité.

Faire sa farine sur place est un gage de qualité dans le traitement de celle-ci et la garantie sans gluten puisqu’aucune autre céréale n’est traitée dans l’exploitation.

GAEC de Tarticou

GAEC de Tarticou

gaec tarticou

Producteur : Famille CABANES

Production : Pâtes

47150 Salles

 “L’entreprise:
Entreprise familiale de 4 personnes, parents et enfants, 6ème génération sur l’exploitation. Nous cultivons nos terres depuis 2010 en agriculture biologique dans un soucis de vous offrir de bons produits de qualité. Nous fabriquons nos pâtes avec nos céréales bio issu de nos champs dans le respect de la nature. Nos pâtes sont fabriquées dans l’atelier situé sur la ferme à proximité de nos champs de blé.

• L’exploitation:
L’exploitation agricole compte 170 Ha de céréales (soja, tournesol, colza, blé tendre, blé dur, lentilles, lin, sarrasin), des cultures spécialisées (pruniers d’ente)
Après le virage radical du passage en bio, puis l’arrêt du troupeau laitier, il était évident de faire de la transformation sur la ferme. La question s’est surtout posé avec l’installation de Bertrand et Adrien en juillet 2017

• La transformation:
Notre choix s’est porté , dans un premier temps sur de la transformation de notre blé en farine. Dès les premières recherches d’un moulin, nous nous sommes intéressés à une transformation plus complète et avons trouvé que Les pâtes seraient une très bonne façon de valoriser notre blé et surtout de proposer une gamme de pâtes originales et parfumées avec de vrais aliments en poudre.

• La farine :
Le choix d’un moulin Astrié, s’est imposé en raison de sa fiabilité, efficacité

(qualité de la farine) qui permet que toutes les substances libérées soient intimement mélangées. Cela permet d’obtenir une farine calibrée Type 80 en un seul passage, sans présence visible de son. Cette méthode libère les enzymes qui rendent la farine plus digeste.

• L’atelier:
L’atelier de transformation est situé à proximité de nos champs sur la ferme

Dans l’ancienne grange en pierres. Après de gros travaux d’aménagement, totalement fait par nos soins, nous avons pu produire les premières pâtes en juin 2018, grâce à une machine provenant d’Italie qui permet de produire des pâtes de qualité.
Le séchage s’effectue dans un séchoir électrique à basse température 40°C pour préserver les protéines et les saveurs. À la sortie du séchoir, nous ensachons manuellement nos pâtes, en leur apportant le meilleur soin.

• Répartition du travail :
Adrien et Jean-Guy (le papa) travaillent dans les champs. Bertrand et Véronique (la maman) sont à la transformation et à la commercialisation des pâtes. “

Les Jardins de Malevergne

Les Jardins de Malevergne

Les jardins de malvergne

c’est une petite entreprise familiale qui est en train de développer et pérenniser deux activités agricoles biologiques (sans faire trop de bruit) : la production maraîchère de légumes et petits fruits rouges et la production d’œufs, avec une commercialisation uniquement en vente directe !

Carole et Eric : voici nos deux petits noms ! Nous sommes mariés depuis seize ans et originaires du “coin” (enfin Carole…), avec un Thomas qui a 14 ans et un Léo qui a 9 ans. Après seize années passées dans le département du Var dans le milieu de la forêt et des espaces verts, nous avons souhaité changer de vie et venir nous installer dans la région natale de Carole. Vivre ‘simplement’ à la campagne en travaillant la terre et en mangeant bien et bon (on est gourmands !). Nous avons préparé cette reconversion pendant trois ans, ce qui nous a permis de nous former, d’acquérir l’expérience nécessaire et d’évaluer au mieux l’ensemble des tenants et aboutissants de cette filière agricole en Périgord noir. Installés depuis 2016, nous cultivons 1.5 hectare de terres, seulement à 2 ! (on s’ennuie pas !) Nos productions légumières s’étalent sur toute l’année, en plein champ mais aussi en serres (4 abris froids pour une superficie couverte d’environ 1380 m²). Le printemps voit apparaître des fraises primeurs et l’été des framboises et des mûres. Les œufs viennent compléter nos productions maraîchères. Nous les produisons de manière ‘artisanale’ avec 3 petits poulaillers en place et 250 poulettes heureuses de vivre !

La Ferme de La Vergne

La Ferme de La Vergne

ferme de la vergne

 

– Didier Mons – éleveur de poules pondeuses

une histoire de famille corrézienne (Donzenac) depuis plus de 50 ans…

Je suis la troisième génération de producteur.

J’ai gardé la façon d’élever les poules de mon grand-pére, de façon traditionnelle : mes poules sont en liberté dans le poulailler basse cour (code 2).

L’alimentation est exclusivement composée de céréales garanties “sans O G M , ni farine de viande” ce qui permet de garantir la bonne qualité de l’oeuf.

Les soins des animaux : de manière préventive, j’utilise de plantes pour protéger mes poules et améliorer la qualité des oeufs.

Je réalise moi-même le ramassage des oeufs, le calibrage, la traçabilité sur place dans un local agrée CEE, tous les jours dimanche y compris.

Du mardi au samedi et toutes les semaines de l’année, je livre les oeufs pour garantir la fraicheur à mes clients. Ainsi à la ferme de Vialard, vous achetez des œufs toujours extra frais (moins de 8 jours après la ponte) et vous pouvez ainsi les déguster aussi bien dans des pâtes à gâteau qu’en omelette ou simplement à la coque.

Bon appétit.

La Ferme des 4 saisons

La Ferme des 4 saisons

Raphaël Andral – Producteur de farine de céreales BIO + pâtes complètes+ lentilles

la ferme des 4 saisons – 46200 Pinsac

Un peu d’histoire :

J’ai repris la ferme de mes parents en 2009, située dans la vallée de la Dordogne, où ils produisaient du tabac, des noix, des céréales et des conserves d’oies et de canards

De nos jours :

Nous produisons des noix, des légumes et des céréales bio qui sont produites et transformées en farines sur la ferme :

  • Farine de blé bio T65- T80 – T110
  • Farine de seigle bio T80
  • Farine de maïs bio T80
  • Farine de sarrasin bio T80
  • Farine de petit épeautre ( ou engrain) bio T80

Toutes ces céréales sont issues de variétés anciennes, c’est-à-dire qu’elles sont conservées et cultivées depuis plusieurs centaines d’années et qu’elles n’ont jamais été modifiées ni croisées par les semenciers.

Je les ressème donc tous les ans sur mes terres.

J’utilise des engrais verts (culture intercalaire), du fumier et de l’engrais organique.

Ensuite, j’assure la récolte avec ma moissonneuse batteuse, puis mes trieurs séparent les impuretés (poussières, graines de mauvaises herbes…) avant que mon moulin écrase les céréales et tamise la farine.

Tout ce travail me permet d’être en autonomie complète pour fabriquer une farine de qualité, du terroir, et labellisée en Agriculture Biologique.